Portes ouvertes "sur rendez-vous" les 26 & 27 septembre. Infos >

Vous venez d’acheter une nouvelle maison, et vous avez probablement entendu dire que l’énorme avantage d’une construction neuve était l’absence de travaux. Même si c’est véridique, le fait d’acquérir une habitation flambant neuve ne vous évitera pas certains travaux d’entretien si vous voulez qu’elle conserve sa superbe. En effet, bien que les travaux soient limités durant les premières années, négliger certaines tâches peut abîmer votre maison pourtant construite pour durer ! Par ailleurs, il existe quelques points d’attention, même dans les maisons les mieux construites ! Voici quelques points à ne pas oublier !

1. Surveiller l’humidité dans votre nouvelle construction

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, de l’humidité et de la condensation peuvent apparaître même dans une toute nouvelle construction extrêmement bien isolée. Pour résumer simplement, plus l’air est chaud, plus il est capable de transporter de vapeur d’eau. Si un air chargé en humidité se refroidit, la condensation apparaît.

Or, dans une maison, bien des éléments accroissent le taux d’humidité dans l’air :

  • Lave-vaisselle,
  • Machine à laver,
  • Manteaux et vestes mouillés,
  • Simple respiration,
  • Plantes,
  • etc.

L’air de votre maison se chargera peu à peu d’humidité avant d’entrer en contact avec des zones fraîches, comme les fenêtres. L’humidité présente dans l’air se condensera naturellement, amenant de la condensation. Évidemment, certaines pièces possèdent des systèmes d’aération (hotte de cuisine, aération dans la salle de bain, etc.), mais d’autres pièces comme, par exemple, les chambres, n’en sont pas toujours équipées. Il est donc très important d’aérer vos pièces lorsque c’est possible pour éviter un surplus d’humidité qui peut créer bien des problèmes :

  • Pourriture d’un châssis
  • Moisissure du matelas
  • Corrosion et rouille
  • Développement de bactéries
  • Recrudescence d’acariens dans les pièces

Nettoyer les bouches d’aération

Ces zones permettent justement de garantir une bonne aération dans les pièces importantes. Au fil du temps, elles s’encrassent et peuvent même finir par devenir de véritables repères à poussière. Les nettoyer de temps à autre leur permet de conserver leur efficacité et d’éviter, une fois encore, tout problème de condensation et de moisissure.

Nettoyer vos gouttières et votre toiture

N’hésitez pas à vérifier l’état de votre toiture plusieurs fois par an. Les tuiles ou tout autre type de revêtement de toit peuvent s’abîmer prématurément à la suite d’intempéries, et vous risqueriez des infiltrations d’eau plus qu’indésirables. Par ailleurs, de la mousse verte ou du lichen se développent souvent sur ces zones bien exposées à l’eau et au soleil. C’est peu dangereux pour la construction en elle-même, mais il faut avouer que c’est loin d’être esthétique sur une maison relativement neuve. Petite astuce : enlevez cette mousse avec un nettoyeur haute-pression lorsqu’il vient de pleuvoir ; la mousse sera moins adhérente et votre tâche en sera facilitée !

Au-delà de la toiture, les gouttières sont un autre point à vérifier. Pendant l’automne, des feuilles et d’autres déchets peuvent y tomber. Après une grosse averse ou un orage d’été, il arrive même que des branches et de plus gros éléments y finissent bloqués. Cela constitue à nouveau un risque de fuite voire d’inondation et donc, indirectement, d’humidité, nocive pour votre habitation ! Un nettoyage une ou deux fois par an évitera donc que ces zones ne débordent sans contrôle !

Nettoyer votre terrasse

Une fois encore, il s’agit d’une tâche plus esthétique que fonctionnelle, mais une terrasse remplie de mousse ou de mauvaises herbes peut jurer à côté d’une maison neuve, et celles-ci ont tendance à s’y installer rapidement. Pour vous éviter un travail titanesque, il est conseillé de la nettoyer à la sortie de l’hiver, et d’éviter d’attendre plusieurs années que la saleté, la mousse et les mauvaises herbes ne s’incrustent en profondeur.

Pour ce faire, faites attention à l’eau de javel qui pourrait abîmer le revêtement et, en s’écoulant, tuer votre parterre de fleurs ou même votre pelouse. De la même manière, un nettoyeur haute pression réglé trop fort peut détruire les joints et amener les dalles à se déceler plus rapidement. Heureusement, il existe des accessoires destinés au nettoyage de terrasse que vous pouvez fixer sur votre machine. Si vous ne possédez pas d’équipement, le vinaigre blanc et le sel sont utiles pour tuer la mousse et récupérer une terrasse bien propre en frottant avec une brosse dure. L’avantage de réaliser cet entretien régulièrement est justement d’empêcher la mousse de se fixer en profondeur et de devoir utiliser des produits chimiques anti-mousse trop agressifs !

Découvrez les maisons Batico !

Même si une nouvelle construction vous assure une tranquillité bienvenue, il sera donc nécessaire de l’entretenir un minimum. Heureusement, rassurez-vous, si vous choisissez une maison à vendre Batico, nos équipes attireront votre attention sur tous ces points lorsqu’elles vous délivreront votre maison flambant neuve !