Mesures COVID-19: Portes ouvertes annulées. Planifiez votre visite privée. Infos >

Humidité dans la maison : d’où vient-elle ?

L’humidité a de nombreuses origines. Elle peut notamment provenir de dégâts dans la maison ou d’une mauvaise étanchéité due à la vétusté de certains équipements. Il est également possible que des gouttières bouchées causent une infiltration d’eau.

Un haut taux humidité dans une maison peut également être présente en raison de différents équipements tels que la douche, le lave-vaisselle, les machines à laver, etc. L’être humain produit également de l’humidité, jusqu’à deux litres par jour, en respirant et en transpirant ! C’est pourquoi, lorsque vous utilisez ces équipements, ou restez simplement dans votre maison, des minuscules molécules d’eau, sous la forme de gaz, s’éparpillent dans l’air.

Pourquoi y a-t-il plus d’humidité en hiver ?

En réalité, l’eau contenue dans l’air sous la forme de vapeur est l’humidité relative (la quantité d’eau en pourcentage dans l’air). Au-delà d’une certaine quantité, l’air est complètement saturé d’eau. C’est ce qui forme le brouillard qu’on rencontre, par exemple, dans une salle de bain mal aérée après une douche chaude. Dans une maison, le mieux est d’être aux alentours de 50 %. Au-dessus de 60 %, les problèmes peuvent apparaître, et en dessous de 40 %, l’air sera trop sec, ce qui est loin d’être bon.

Il faut savoir en outre que l’air chaud est capable de retenir plus d’eau que l’air froid. Cette réalité explique pourquoi, après une nuit froide, de la condensation se forme parfois sur les fenêtres. L’air chargé d’eau rencontre la surface froide de la fenêtre et l’eau se condense. En hiver, il pleut plus et l’air est bien plus froid. Que ce soit par nos actions ou simplement en raison de la météo, l’humidité est donc bien plus présente dans nos maisons en hiver ! En outre, les systèmes de ventilation mécaniques, s’ils sont efficaces, ne sont pas toujours présents partout. La chambre, par exemple, est un endroit où l’humidité peut rapidement grimper !

Pourquoi l’humidité est-elle mauvaise pour une maison ?

L’humidité n’est pas mauvaise en soi, c’est évidemment l’excès qu’il faut éviter. Dans de telles situations, les conséquences sont multiples :

  • Des taches peuvent apparaître sur les murs
  • Le papier peint peut se décoller, voire moisir
  • Le bois lui-même peut pourrir
  • Des champignons ou de la moisissure s’installent, parfois derrière les meubles, et peuvent être inhalés
  • Les acariens se développent encore plus dans un tel environnement
  • Asthmes & problèmes respiratoires
  • Arthrose, rhumatismes et arthrite s’empirent
  • Dans la chambre, les matelas peuvent même pourrir !

Comment éviter l’humidité dans ma maison en hiver ?

Pour limiter l’excès d’humidité dans une habitation, il est nécessaire de respecter quelques conseils :

  • Aérez les pièces qui ne sont pas pourvues de ventilation mécanique, surtout les chambres et celles qui sont en contact avec de l’humidité comme une buanderie. Quelques minutes par jour suffisent.
  • Ne faites pas sécher de linge dans votre chambre.
  • Vérifiez qu’il n’y a pas de fuites ou de zones non étanches dans vos murs et votre plafond.
  • Ne sous-chauffez pas votre pièce. L’air froid contient moins d’eau que l’air chaud. Or, si l’air est trop froid, l’humidité concentrée dans l’air ira se déposer ailleurs.
  • Ne collez pas vos meubles contre vos murs et laissez quelques centimètres pour que l’air circule. Vous éviterez ainsi l’apparition de plaques d’humidité.
  • Pensez à opter pour du double vitrage si vous n’en avez pas encore.
  • Si rien n’y fait, utilisez un déshumidificateur ou un absorbeur d’humidité, voire un dispositif de ventilation.

Que faire contre l’humidité dans une maison clé sur porte ?

L’avantage des toutes nouvelles constructions est qu’elles sont construites avec des ventilations mécaniques. Qu’elles soient à simple ou double flux, elles gèrent bien mieux l’humidité de votre maison en hiver et vous permettent de passer cette période l’esprit tranquille ! Rappelez-vous cependant que ces ventilations nécessitent un minimum d’entretien en ce qui concerne, par exemple, les filtres ! N’hésitez pas non plus à vérifier certains points précédemment présentés pour vous assurer que tout va bien !

Si vous êtes curieux de savoir comment sont construites et ventilées les maisons Batico, n’hésitez pas à venir nous rendre visite dans l’une de nos maison témoins ou à nous contacter directement !