Portes ouvertes "sur rendez-vous" les 26 & 27 septembre. Infos >

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une toute nouvelle construction ou si vous vous lancez dans la construction d’une maison, vous avez certainement déjà pensé à vos futures factures d’énergie. Vous savez donc que la classe énergétique d’une habitation neuve est très bonne. Mais vous voulez savoir comment encore augmenter vos économies d’énergie et réduire au maximum la consommation électrique de votre maison ?

Pour vous aider, voici quelques astuces…

Comment faire des économies d’énergie ?

1. Faire des économies de chauffage

Le premier point pour faire des économies « faciles » est de bien gérer la température dans votre maison. Même dans une habitation entièrement neuve et donc très bien isolée, augmenter la température au-delà d’un certain niveau vous coûtera de l’argent. Passer de 20 °C à 19 °C représente un gain d’énergie d’environ 7 %, sans pour autant ressentir une différence flagrante. Autant dire que sur toute une année, la différence peut être importante !

Il est d’ailleurs conseillé de régler la température comme suit :

  • 19 °C dans les pièces de vie ;
  • 22 °C dans la salle de bain ;
  • 16 à 17 °C dans les chambres ;
  • 17 °C dans les pièces telles que les toilettes ou les halls ;
  • 14 °C dans les pièces de stockage ou les garages.

Au-delà de ces conseils basiques, apprenez à bien programmer votre thermostat, quel que soit votre système de chauffage. Si personne ne se trouve à la maison, vous pourriez diminuer les températures précédemment citées d’au moins 3 voire 4 °C durant la journée.  N’hésitez pas également à diminuer la température des chambres avant d’aller dormir et durant la nuit. Surtout que la qualité du sommeil est bien meilleure avec une température plus fraîche.

Autre point qui peut sembler logique, pensez à ne pas couvrir vos radiateurs ni à y placer des objets devant (comme des meubles). Ils risqueraient de ne pas transmettre la chaleur aussi bien qu’ils le devraient. Et vous risqueriez de vouloir augmenter encore plus la température pour sentir une différence, tout en consommant bien plus que la normale.

Enfin, nettoyez vos radiateurs, car lorsqu’ils sont couverts de poussière, ils transmettent plus difficilement la chaleur. Et les économies réalisées avec des radiateurs propres sont loin d’être anecdotiques.

2. Faire des économies d’électricité

Il existe beaucoup de petites actions qui permettent de diminuer sa facture d’énergie. Souvent, ces gestes peuvent sembler insignifiants et avoir peu de chance de modifier la consommation électrique d’un ménage… Mais c’est sur la consommation totale d’une année, qu’ils représentent une réelle différence pour votre portefeuille !

Choisir le bon électroménager
Optez, si possible, pour des modèles d’électroménagers de classe A+ à A+++. L’investissement en vaut souvent la chandelle ! Cependant avant d’acheter un appareil, analysez toujours sa consommation électrique en KWh/an, renseignée sur l’étiquette. Vous éviterez ainsi toutes mauvaises surprises…

Méfiez-vous du mode veille des appareils électriques
Pensez également que les appareils en veille consomment de l’énergie. Nous avons tous tendance à laisser un chargeur branché ou encore, même s’ils sont éteints, à laisser notre télévision et décodeur branchés. C’est loin d’être une bonne idée pour économiser de l’énergie. Même si la quantité d’énergie peut sembler négligeable sur une seule journée… Sur un an, la différence est importante. Rien de tel que d’utiliser une multiprise avec un interrupteur pour tous ces types d’appareils !

Choisir le bon mode pour tous vos appareils électriques
Les appareils électriques modernes : séchoirs, lave-vaisselle, machines à laver,.. possèdent tous des modes bien spécifiques et plus économiques. Nous nous contentons, trop souvent, d’utiliser les plus basiques. Or, il est possible de faire des économies d’électricité, non négligeables, en lavant des vêtements sur des cycles courts et moins chaud, en utilisant un mode économique/écologique sur son lave-vaisselle et en programmant tous ceux-ci pour qu’ils fonctionnent aux heures les moins chères. L’entretien et la disposition jouent également leur rôle. Un congélateur collé contre un mur consommera beaucoup plus, faute d’espace pour expulser la circulation d’air chaud.

Ces petites astuces sont assez basiques et il en existe encore beaucoup d’autres (lampes, économies d’eau chaude, etc.). Cependant, c’est en pratiquant ces gestes toute l’année qu’ils porteront leurs fruits.

Vous avez des questions ? Vous souhaitez des conseils ?

Contactez-nous ! Nous nous ferons un plaisir de vous répondre et de trouver des solutions afin de réduire votre consommation d’énergie dans votre future habitation.