Le prix d’une construction de maison en Belgique peut varier énormément. C’est évidemment dû à certains éléments bien spécifiques. À taille égale, le prix d’un terrain peut varier du simple au double (voire plus) selon la région. De la même manière, la qualité des matériaux utilisés peut faire gonfler rapidement un prix. Souvent, chaque projet de construction est spécifique.

Pourtant, au-delà de cette réalité, le prix affiché d’une clé sur porte est rarement le reflet exact de ce qu’elle vous coûtera finalement. Il arrive même que la facture soit bien plus salée, car le cahier des charges ne comprenait pas tout ce que vous désiriez ! Voici plusieurs points importants à ne pas oublier pour vous assurer que votre budget sera bien respecté !

Les frais et taxes supplémentaires

Le premier point est probablement le plus évident, mais il est important de prendre en compte plusieurs sortes de frais si vous voulez avoir une idée exacte du coût de votre future maison.

1. La Taxe sur la valeur ajoutée

Certains constructeurs ne la mentionnent pas pour donner l’impression de proposer des maisons peu chères. Pourtant, la taxe sur la valeur ajoutée de 21 % sur une maison neuve peut malheureusement changer complètement la donne. Pour vous éviter de faux espoirs, vérifiez toujours si l’annonce les mentionne inclus !

2. Frais de notaire

Outre la TVA, vous devez également inclure les honoraires du notaire et les formalités administratives qui sont à prendre en compte. Ensemble, ils représentent environ 1-1,5 % du prix du bien, auquel vous devez encore ajouter la TVA (les prestations d’un notaire y sont soumises depuis 2012). N’hésitez pas à en parler au constructeur si une maison vous fait de l’œil !

3. Frais d’actes de crédit hypothécaire ou de mandat hypothécaire

Si vous empruntez une somme d’argent, n’oubliez pas que vous devez également penser au budget que représentent les frais d’actes d’un crédit hypothécaire ou mandat hypothécaire. Ils ne sont jamais pris en compte par les constructeurs car ils dépendent entièrement d’un prêt et donc de l’acheteur, mais ce montant peut rapidement plomber votre budget. N’hésitez pas à utiliser ce simulateur pour vos calculs.

4. Frais d’architecte et études de sol

Chez certains constructeurs, les frais d’architecte ne sont pas non plus présentés dans le prix. Or, ils représentent environ 5 à 7 % du prix de la future maison. Pour une nouvelle construction, il est également nécessaire de commander une étude PEB et d’analyser les sols. N’hésitez donc pas à demander si ces prestations sont comprises dans le prix total !

5. Les raccordements à la maison

L’eau et l’électricité doivent être raccordés à votre future clé sur porte pour que celle-ci soit totalement habitable. Si ce prix est parfois pris en compte, il est souvent prévu pour un raccordement standard qui ne tient pas compte des réalités, comme les spécificités du terrain (pente, sols complexes, etc.) ou l’éloignement de la maison par rapport au réseau. Encore une fois, si vous n’y prenez pas garde, votre facture pourrait en souffrir !

6. L’aménagement du terrain

L’aménagement du terrain d’une nouvelle construction est important. Pour certains constructeurs, le prix d’un aménagement spécifique de jardin n’est absolument pas compris. En outre, le coût d’un nivellement et celui de l’évacuation des déchets et des terres excédentaires sont prévus pour le strict minimum, et le reste pourrait être à votre charge et finir amoncelé dans votre jardin en une colline disgracieuse.

7. La qualité des matériaux et des équipements

Dernier point d’attention, et non des moindres, la qualité des matériaux et des équipements doit également être analysée. Les maisons premier prix sont souvent fournies avec des matériaux bas de gamme dont la durabilité peut vite poser un problème. En outre, ces maisons sont parfois construites avec un système de chauffage basique, moins onéreux mais peu intéressant financièrement sur la durée !

Une clé sur porte au bon prix et sans surprise

Vous l’aurez compris, tout ce qui brille n’est pas or et vous devez vous méfier des maisons proposées à des prix trop attractifs comparé au marché. Comme il s’agit du choix d’une vie, vous ne poserez jamais assez de questions !

Télécharger notre check-list gratuite


Un prix de construction sans surprise

Chez Batico, nous proposons un cahier des charges complet et sans surprise. Le prix de nos maisons est celui que vous paierez à la fin du projet (sans le coût des actes de crédit ou de mandat hypothécaire). Il est l’un des plus complets en Belgique et va jusqu’à prendre en compte l’aménagement de votre futur jardin ! N’hésitez pas à nous contacter pour nous poser toutes vos questions !