Portes ouvertes "sur rendez-vous" les 25 & 26 septembre. Infos >

Il est important d’avoir toutes les cartes en main avant de souscrire une assurance solde restant dû pour un projet immobilier. En effet, plusieurs options sont possibles. Découvrez-les dans ces lignes.

L’assurance solde restant dû, c’est quoi ?

Elle permet, en cas de décès de l’emprunteur (ou d’un des emprunteurs), de rembourser l’entièreté ou une partie, selon votre choix, du prêt hypothécaire. C’est donc un point crucial lors de l’achat ou de la construction d’une nouvelle habitation, autant pour l’acheteur que pour le prêteur. En effet, ce dernier aura la garantie de récupérer l’argent investi dans le bien acheté. Le nouveau propriétaire peut, quant à lui, dormir sur ses deux oreilles : les héritiers ou le(s) co-emprunteur(s) n’auront pas un crédit supplémentaire à payer après son décès.

Pourquoi la prime d’assurance solde restant dû varie-t-elle d’une personne à l’autre ?

Il existe de multiples raisons à cette variation. L’une d’entre elles est l’âge du souscripteur. Plus il est âgé, plus la prime sera élevée. La même logique s’applique concernant l’état de santé de l’acheteur. L’assureur aura plus d’appréhensions à octroyer ce produit à un client ayant souffert d’une maladie grave. Il imposera alors des surprimes. Avant 2015, le preneur pouvait même se voir refuser l’octroi de cette assurance. Ce temps est révolu : il existe maintenant le « droit à l’oubli ». Un ex-patient cancéreux dont le traitement s’est achevé sans rechute depuis un certain temps pourra obtenir ce type d’assurance. De plus, le courtier n’aura pas l’occasion de lui imposer une surprime excédant 75 % de la prime de base. S’il le fait, la personne aura le droit de demander au Bureau du suivi de la tarification si cette décision est légitime.

L’assurance solde restant dû varie également selon la valeur du bien que vous allez acheter (plus celui-ci est cher, plus la prime sera élevée), selon le taux et la durée de l’emprunt.

Souscrire une assurance solde restant dû auprès du même établissement que son prêt hypothécaire, une bonne idée ?

L’organisme au sein duquel vous allez emprunter de l’argent pour payer votre projet immobilier vous proposera probablement de souscrire également l’assurance solde restant dû auprès de lui. Une suggestion que vous devrez analyser en détail. En effet, il vous présentera éventuellement des réductions si vous choisissez ce produit en plus de votre prêt hypothécaire. Cependant, il faut calculer et voir si les remises en valent vraiment la peine en comparaison à une offre non combinée d’une autre institution.

Quelles sont les options de paiement pour cette prime ?

Vous avez le choix : vous pouvez payer votre assurance solde restant dû soit en une seule fois, soit en plusieurs versements. Si vous optez pour la seconde solution, l’habitude est de la rembourser annuellement et d’étaler, par exemple, le paiement sur treize ans si la durée de votre prêt est de vingt ans.

Il est également possible d’avoir une prime variable s’appliquant, non plus, sur une durée déterminée, mais durant l’entièreté de l’emprunt. Le montant sera revu en fonction du risque couru pour le capital à assurer.

Faut-il notifier l’assurance solde restant dû dans sa déclaration fiscale?

Vous pouvez déduire votre prime d’assurance solde restant dû dans le cadre du Chèque Habitat. Cependant, il faut savoir que le plafond est régulièrement déjà atteint avec le prêt hypothécaire et les intérêts de l’emprunt. Si c’est votre cas, il reste encore une astuce pour déduire cette prime : sous le régime de l’épargne pension.

 

L’assurance solde restant dû représente donc une solution pour garantir votre future maison neuve ou appartement clé sur porte. Elle permettra de soulager les autres emprunteurs ou vos héritiers en cas de décès. Notez que beaucoup d’organismes de prêt n’accepteront de vous prêter de l’argent qu’à condition que vous souscriviez cette assurance. Mais au vu de la sécurité qu’elle représente pour les proches de l’emprunteur, rares sont les personnes qui refusent cette assurance.

Si vous vous posez d’autres questions sur le prêt hypothécaire, n’hésitez pas à consulter notre brochure sur le sujet.

Téléchargez notre brochure "Le prêt hypothécaire"

Avant de prendre rendez-vous à la banque, Batico vous aide à faire le point : quelle est votre capacité de remboursement ? Quelle somme pouvez-vous apporter en fonds propres ? Et sur quelle durée souhaitez-vous emprunter ?
Télécharger la brochure

Envoyer la brochure à :