Mesures COVID-19: Portes ouvertes annulées. Planifiez votre visite privée. Infos >

Le certificat de performance énergétique : explications

Définition du PEB

Si vous êtes à la recherche d’une maison à vendre, vous avez sûrement entendu parler du certificat PEB. Acronyme de « performances énergétiques du bâtiment ». Ce document permet à chacun de comparer objectivement les performances énergétiques de tout type de bâtiment. Il existe une version pour les bâtiments existants et une pour les nouvelles constructions.
En résumé, le PEB est une échelle commune qui vous permet de juger si une maison ou tout type de bâtiment sera économe en énergie ou non.

L’échelle de performances énergétiques

l’échelle des performances énergétiques d’un bâtiment

Source : pro-control.be

Cette échelle va du niveau G, le plus mauvais, au niveau A+ (voire A++ pour les maisons passives). Ce niveau A+ est attribué aux bâtiments qui nécessitent peu d’énergie pour être chauffés (chauffage, refroidissement, ventilation).
Chacun de ces paliers correspond à une plage de consommation d’énergie par an et par mètre carré. Ainsi, une maison avec une consommation primaire de 168 kWh/m² sera classée avec une performance énergétique du bâtiment B. C’est d’ailleurs l’exigence minimale actuelle pour une maison neuve ! Évidemment, il s’agit d’une consommation théorique qui ne tient pas compte des particularités de chaque ménage !
D’autre part, moins une maison a de surfaces exposées à l’extérieur, plus il lui sera facile d’avoir un bon PEB. Un des avantages d’une maison mitoyenne !

PEB d’une maison : quels sont les éléments pris en compte

1. La qualité de l’isolation de la maison
Moins cette isolation est bonne, plus la maison aura besoin de produire de la chaleur pour maintenir une température constante. De plus, des fuites d’air ou une mauvaise ventilation peuvent également favoriser une perte de chaleur, et donc un mauvais PEB pour une maison.

2. La qualité des installations de chauffage
Plus le rendement du système de chauffage est bon, meilleure sera la note. Il faut donc éviter les pertes d’énergie entre la chaudière et les appareils d’émission.

3. La qualité de l’installation pour l’eau chaude sanitaire
Comme pour le chauffage, plus le rendement du système de chauffage de l’eau sanitaire est analysé, moins il y a de pertes d’énergie et meilleure sera la note.

4. La présence d’un système de ventilation
Plus le système de ventilation est complet et automatisé, meilleure sera la note. Notons que pour les nouvelles maisons, la présence d’un tel système est désormais obligatoire.

5. La présence de systèmes d’énergie renouvelables
Si l’habitation comprend certains de ces éléments : panneaux photovoltaïques, panneaux solaires thermiques, chaudière biomasse, pompe à chaleur ou cogénération, ils auront un impact positifs sur le PEB !

Quelle est la durée de validité d’un certificat PEB ?

La durée de validité d’un certificat PEB est de dix ans. Information importante si vous désirez vendre ou louer un bien, car vous serez légalement tenu de transmettre ce certificat aux acheteurs (présent dans le compromis) ou une copie aux locataires (insérée dans le bail). En cas de manquement, le vendeur / bailleur s’expose à une amende. Si un bien passe par plusieurs acheteurs ou est loué à plusieurs personnes durant cette période de dix ans, le certificat reste valide sauf si :

□ Des travaux, qui demandent un permis d’urbanisme, sont entrepris
Des modifications importantes dans le bâtiment impliquent une nouvelle analyse de la classe énergétique d’une maison. Cependant, il est évident que si vous réalisez des travaux d’isolation qui ne demandent pas un permis d’urbanisme, vous pourrez réaliser une nouvelle analyse.

□ Un nouveau rapport partiel est réalisé
Le rapport partiel est un document qui, pour les installations collectives comme, par exemple, les appartements, analyse les différents facteurs énergétiques. Le certificat PEB d’un appartement se base également sur ce rapport partiel et, s’il change, le certificat doit également être mis à jour.

Avec une maison clé sur porte, vous avez la certitude d’obtenir au minimum une habitation au PEB B (A, vraisemblablement, en 2021). C’est un gros avantage pour votre consommation énergétique et votre facture, d’autant plus avec un coût de l’énergie qui ne cesse de croître en Belgique, et en sachant que la performance énergétique moyenne d’un bâtiment wallon se situe au PEB G.

Vous vous posez des questions ?

Contactez-nous ! Nous répondrons à toutes vos questions sur le PEB de votre future maison. Ou venez visiter une de nos maisons témoins !