Portes ouvertes "sur rendez-vous" les 26 & 27 septembre. Infos >

On le dit souvent : le Belge a une brique dans le ventre. De nos jours, beaucoup de ménages, mais également de personnes seules, cherchent à acheter une maison. Cet élan est, actuellement, favorisé par le faible taux des prêts hypothécaires. Posséder son « chez-soi » est une des principales motivations qui pousse les Belges à devenir propriétaires. Cependant, il existe beaucoup d’autres raisons. En voici les principales :

Ne plus payer un loyer

Première raison assez évidente : lorsque vous devenez propriétaire, vous ne payez plus de loyer. À la place, vous remboursez l’achat de votre propre maison. Bien sûr, vous remboursez une partie des intérêts, surtout au début. Mais vous mettez tout de même une somme d’argent non négligeable de côté et ce, au fur et à mesure des années. Si le coût du remboursement d’un prêt est souvent plus élevé qu’un loyer, il arrive que la différence ne soit pas gigantesque. Franchir ce cap ne représentera donc pas un frein pour le budget de votre ménage.
Autre point à ne pas négliger, le montant d’un crédit hypothécaire est souvent fixe (sauf exception et surtout vu les taux actuels). Vous avez donc la certitude que le montant remboursé ne changera pas durant toute la durée de votre prêt. Actuellement, rembourser 1.000 euros par mois peut sembler énorme pour certains. Mais dans 20 ans, cette somme sera peut-être bien moins importante par rapport à vos revenus.

Créer une véritable « assurance » pension

On l’oublie souvent, mais cette maison est également une réelle assurance pour vos vieux jours. Même s’il s’agit d’un prêt plus long, vous l’aurez probablement remboursé avant l’arrivée de votre pension. Vous bénéficierez donc d’un avantage financier important : ni loyer, ni prêt à payer à un moment où votre pouvoir d’achat se réduira probablement.

Bénéficier d’avantages fiscaux

Si vous achetez votre premier bien immobilier et que vous respectez certaines conditions, vous aurez, en outre, la possibilité de bénéficier de déductions fiscales. En Wallonie, depuis le premier janvier 2016, les « chèques habitats » sont encore plus intéressants pour les personnes avec des revenus imposables nets moins élevés. Un certain montant est donc déduit de vos impôts et peut, selon votre situation, même donner lieu à un remboursement. Pratique : vous épargnez pour vous-même et vous diminuez également les impôts que vous payez !

Pouvoir décider de tout

Devenir propriétaire, c’est aussi avoir presque tous les droits sur son bien. Vous voulez une nouvelle couleur pour votre salle de bain ? Plus besoin de demander l’autorisation. De plus, si vous décidez d’investir dans votre maison, cela ne peut être que bénéfique lors de la revente de votre bien. A contrario, de tous les travaux réalisés dans un bien loué.
Par ailleurs, devenir propriétaire vous apportera une réelle stabilité. En tant que locataire, votre bailleur peut décider à tout moment de revendre son bien ou de revenir y habiter. Même si vous bénéficiez évidemment d’un délai, il n’est pas toujours facile et agréable de devoir trouver un autre bien en si peu de temps.

Alors : acheter ou louer ?

Il est évident qu’être locataire a aussi certains avantages et qu’il faut un minimum de fonds propres pour acheter une maison. Cependant, pour tous ceux qui désirent s’installer, l’effort en vaut vraiment la chandelle. Surtout à cette période où les taux sont bas !

Vous êtes déjà convaincu par les avantages d’une maison neuve ?

Alors n’hésitez pas à nous contacter ou à venir visiter une maison témoin !